Tests : Sony SmartWatch, Samsung Galaxy S3 et Sony Xperia Z

photo-Sony_Smartwatch

Cela fait maintenant 2 bons mois que ce magnifique objet a trouvé sa place sur mon poignet et que je ne peux plus m’en passer. Pourquoi, comment, avec qui, …. Cet article est là pour tenter de vous donner mon ressenti aussi complet que possible sur ce nouveau gadget qui semble arriver en masse.

1. Les fonctionnalités

Au départ, on allume la bête. On la connecte à son smartphone et BOUM, on ne voit qu’une petite dizaine d’application… Bon c’est déjà pas mal : gestion du lecteur de musique de l’appareil, réception de mail, sms ou appel téléphonique, application pour le sport, … En très bref, vous avez déjà un couteau suisse qui correspondra à un très grand nombre d’utilisateur et qui donne une très bonne impression.

On peu sélectionner le style d’horloge que l’on veut voir s’afficher, on peut choisir qu’elle application affiche un widget, comment on est notifié, … Bref, une possibilité de customisation vraiment poussée.

Et ce n’est pas tout ! En effet, un petit tour sur le Playstore et hop on se retrouve devant pleins d’application pour profiter encore plus de sa montre connectée.

Bref, on trouve de tout, pour faire tout et la limite pour l’instant semble être l’imagination.

2. L’écran

Alors voilà une première grosse interrogation, que vaut l’écran ? Eh bien l’impression est mitigée mais positive.  Le tactile est de qualité mais sans réel plus, à la limite du moyen mais cela évite clairement une activation de la montre pour rien ! De plus, une fois qu’on prend le coup de main, il n’y a plus de soucis.

Pour la luminosité, tout dépend du contexte. Quelque soit le temps vous verrez l’heure sans soucis. Mais au soleil, faire plus sera réellement difficile. Un petit défaut qui peut handicaper l’usage dans certaines régions du monde.

3. La résistance

Alors là, chapeau à Sony ! Là où mon Samsung Galaxy S3 ou mes autres appareils n’ont pas tenu un mois sans griffe, la SmartWatch de Sony reste IMPECCABLE ! Pourtant je fais tout avec, de la vaisselle à la balade en forêt !

4. L’autonomie

Bon c’est clair, il n’y pas photo, votre montre habituelle ne se charge pas alors qu’une SmartWatch bien… Mais pour une utilisation quotidienne et complète de la bête j’arrive à tenir 4 à 5 jours en sélectionnant une horloge à faible consommation et une journée complète avec une horloge qui consomme à fond la balle. Bref, honorable pour un premier jet de Sony !

5. Conclusion

Personnellement, j’en suis vraiment ravi ! Bien conscient que c’est un gadget, je trouve que c’est un vrai plus au quotidien et j’en retiens une très bonne expérience. Elle a ses défauts mais ils sont gommés par la qualité réellement au top de cet appareil.

 

 

Samsung surfe sur la vague du succès avec son Galaxy S3. Pour être franc avec vous, au départ, je n’y croyait pas. Le côté plastique, la surcouche trop envahissante, … Bref tout les commentaires qu’on pouvait entendre me confortait dans l’idée que le « mieux » serait ailleurs cette année. Et pourtant, après un essai en face à face du S3, du HTC One X, du HTC One S et du Sony Xperia S, j’ai craqué. Et cela fait trois mois que je met ce S3 à l’épreuve pour vous en livrer ce que je pense de la manière la plus complète possible.

Conception

Alors oui, il faut le dire c’est du tout plastique, et pas franchement le plastique le plus haut de gamme. Mais une fois en main c’est la grande surprise : on a l’impression d’avoir une brique pour la taille mais aussi léger que possible! Le design, affaire de gout avant tout, est plus agréable en vrai que sur les photos, mais sans plus. Il a une allure vraiment classe mais la beauté n’est pas là.

Alors vient l’allumage de l’écran, juste superbe! On apprécie le 4,8′, même en pensant que c’est grand, on fini par trouver cela pratique. Pour vous dire, je trouve tout les autres écrans trop petit maintenant et les iPhones ridicules au niveau de la taille. Les couleurs sont belles et les noirs profonds sont juste magnifiques! Nous reviendrons sur la surcouche au point suivant. Le smartphone donne vraiment une impression d’instantané, de rapidité.

Au niveau de l’appareil à proprement parler on retrouve le bouton power sur la tranche droite, le bouton du volume sur la tranche gauche, un port micro-usb sur la tranche basse et le jack sur la tranche du haut. Une petite mention pour le bouton physique home qui est pratique à mon sens pour le retrouver facilement, mais qui semble un peu fragile… A voir à l’usure.

Google ne les voulait plus, Samsung les remet : la batterie amovible et le port micro-sd. Défi ou demande du client, un long débat que nous n’entamerons pas ici. Personnellement, la batterie amovible je n’en profite pas, mais le port micro-sd assez bien.

Surcouche

Touchwizz, du vraiment bon et du vraiment mauvais… Commençons par le ce qu’il y a a constaté mais qui ne sera jugeable qu’en fonction de l’utilisateur que vous êtes. Une interface grand publique, on y est jusqu’au coup. La volonté de simplicité y a été poussé autant que possible. Des options limitées au strict minimum, une interface qui vous guide à chaque instant, … Au final soit vous adorerez, soit vous vous sentirez frustré.

Ce qui fâche maintenant, ce sont des détails, mais tout de même. Où est l’accès rapide sur l’écran de verrouillage au changement de piste du lecteur mp3? Il faut passé par la barre de notification à chaque coup… Et si on met un verrouillage plus sécurisé il faut déverrouiller à chaque coup! Le nombre de lignes et de colones sur les écrans d’accueil et la galerie d’application non réglable, mais pourquoi? Des détails oui, mais des détails qui font toute la différence à certains moments.

Par contre, en face, on a droit à une fluidité à toute épreuve, des fonctions super sympas comme la lecture vidéo en fenêtré, des effets d’une rare beauté comme l’impression d’eau sur l’écran de verrouillage. La gestion du multi-tache est simplissime et la beauté de l’ensemble est assez bluffant. La LED de notification est efficace et surtout, l’utilisation des gestes est un vrai plus.

Au final, je me suis rangé sur Holo Launcher HD, qui est pour moi le meilleur de tout les launchers que j’ai restés sur ce smartphone.

Multimédia

Alors oui, vous pourrez faire tout, ou presque! Ce smartphone n’a de limite que celle des développeurs et des accords commercial. Tout fonctionne, roule tout seul et se lance en un temps record! On se retrouve avec un vrai petit monstre en main, qui ne chauffe pas plus que de raison et maintient le tout avec une grande facilité. Joué sur cette surface d’écran est un plaisir, sans conteste! Un petit hic seulement, les 1Go de RAM un tout petit peu juste quand on a vraiment beaucoup d’application.

L’appareil photo, alors oui ou non? Un peu de non, un peu de oui… Pour moi il est très bien, qui ne suis pas un amateur inconditionnel de la photo. Maintenant pour un vrai amateur de photo, je ne dirais pas qu’il est parfait, il y a mieux, mais il donne tout de même de bon résultat! Je prends toutes mes photos de vacances avec!

Reste la lecture musicale, un peu trop uniforme à mon gout. Le haut parleur fait son office, mieux que beaucoup.

L’autonomie

Si je ne désactive le wifi que la nuit, je l’utilise assez bien, surtout pour écouter de la musique (en haut parleur ou avec écouteur) et aller sur internet. Au niveau de la synchronisation, j’ai deux compte mail, un facebook et mon twitter. Je tiens une journée et demi voir deux si j’active le mode économie d’énergie, ce qui me convient parfaitement et me semble vraiment bon! Je peux pousser à trois jour en sans wifi et avec le mode économie d’énergie activé!

Par contre, si j’utilise la 3G ce que je fais presque tout les jours, je passe par la case recharge quotidienne.

Conclusion

Qu’en dire au final… Samsung a voulu faire un smartphone grand publique et puissant et il a réussi. Les défauts sont là, la simplification du système aussi, mais aussi la fluidité et les capacités. Je l’ai je ne le lache plus, ça c’est sur!

Pour tout le monde? Certainement pas! Un vrai amoureux d’Android préférera le Samsung Galaxy Nexus ou encore les HTC. Un geek, pourquoi pas, son suivit sera bon et si touchwizz le dérange il le remplacera. Monsieur et madame tout le monde? le smartphone est fait pour eux, mais le prix pourrait les rebuter! Mais pour tout les amoureux de puissance, qui ne craignent pas un écran immense, il vaut la peine.

Pour moi les défauts sont largement compensés par les qualités et je recommanderais ce smartphone vraiment chaudement!

 

sony-xperia-z-1

Cela fait maintenant quelques mois déjà que j’ai eu la chance d’acquérir un nouveau smartphone : le Sony Xperia Z. Bien qu’il soit sorti assez peu après le Samsung Galaxy S3, il s’agit quand même d’un grand changement entre les deux. En effet, je passe d’un écran HD à un Full HD, de 1 Go de Ram à 2 et aussi d’un écran Amoled à un écran LCD. Je ne suis pas ici pour comparer mais bien pour vous donner mon ressenti envers mon nouveau smartphone. Depuis sa sortie j’ai été emballé par le Sony Xperia Z. Outre son design peu commun et sa finitions tout de verre, c’est sa fiche technique et le savoir faire de Sony qui m’ont tapé dans l’œil.

Conception

WoW, c’est la première impression que j’ai eu en prenant mon nouveau smartphone. L’impression d’avoir quelque chose de solide, de bien fait et surtout de haut de gamme m’a changé directement de mon Samsung. Les boutons, que j’avais souvent entendu être critiqués, m’ont semblé très pratique et facile d’utilisation, les différentes caches faciles à ouvrir et franchement l’effet a tout à fait fonctionné sur moi.

L’allumage de l’écran et c’est là le plus gros changement. Alors oui l’Amoled donne vraiment bien, surtout ses noirs profonds et son magnifique bleu mais l’écran de ce Xperia Z fait tout à fait le poids ! Le rendu en est superbe, les couleurs agréables sans avoir la beauté d’un écran Samsung mais sans être comparable à un écran d’ordinateur terne… Le bilan est donc loin d’être mauvais ! Après plusieurs séances de jeux prolongées j’ai même réellement commencé  à préférer mon Sony car je sentais qu’il usait bien moins mes yeux. Quand on passe sa journée déjà sur un écran PC ça compte !

Le format du téléphone aurait mérité des bords un peu moins tranchant mais  une coque corrige rapidement le problème.

Si je devais conclure cette section, je dirais que le design m’a plu au delà de mes espérances et l’écran m’a au final bluffé car je le craignais et j’en suis ravi.

Surcouche

Et c’est la que je me suis dit « OUF, plus de Touchwiz ! ». La surcouche de ce téléphone est simple, peu contraignante et surtout d’une fluidité à toute épreuve. Je dirais que ce qui manque le plus, c’est un brin de folie. Une petite animation 3D ou un effet par-ci par-là m’aurait envoyé au paradis. La surcouche en elle-même est donc très peu intrusive et vous donne une expérience relativement proche d’un Android de base.

Mais une surcouche ne vient pas seule, les applications embarquées comptent aussi et pour ça, le Sony Xperia Z est bien fourni. Je pourrais dire que j’attendais Sony au tournant pour cela mais ce serait un euphémisme. Eh bien, contrat rempli à 200% ! Sans être un boulet que l’on traîne, le package d’application fourni par Sony se révèle utile et apportant une vraie valeur ajoutée.

Multimédia

Que dire dans cette catégorie… Tout ce que vous pouvez imaginer, vous l’aurez. Le Sony Xperia Z vous offre une configuration capable de faire tourner tous les derniers jeux, toutes les applications possibles, … Que dire de plus ? J’utilise beaucoup d’applications en background (Smartwatch entre autre…) et cela ne ralentit rien !

L’appareil photo, alors oui ou non? Un peu de non, beaucoup de oui… Pour moi il est parfait, qui ne suis pas un amateur inconditionnel de la photo. Maintenant pour un vrai amateur de photo, je ne dirais pas qu’il est parfait, mais il donne tout de même de bons résultats, même d’excellents résultats! Je prends toutes mes photos de vacances avec! Je lui donnerais un mini moins pour les photos de nuit malgré qu’elles soient tout à fait bonnes, mon S3 faisait mieux.

Reste la lecture musicale, Walkman oblige, je dirais simplement parfait !

L’autonomie

La bonne et heureuse surprise =D ! Je suis en wifi/3G/bluethoot/GPS toute la journée et aucun problème ! La bête tiens un jour et demi sans soucis avec une bonne heure de jeux minimum, beaucoup de sms/conversation hangout, des appels et de la consultation web occasionnelle. J’en suis très content et je n’ai aucun réglage à faire pour améliorer cela.

Conclusion

Je pense que le teste le montre bien, j’ai un vrai coup de coeur pour ce GSM. Il représente pour moi une bonne évolution après mon Galaxy S3 et ces quelques défauts sont de loin compensé par des qualités énorme. Un design vraiment efficace, une configuration au top et des applications embarquées d’excellentes qualités font de ce smartphone un opus du genre.

Sony est pour moi une excellente marque, que je conseille pour la qualité de ces smartphones par rapport au prix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :